Yoga prénatalLa grossesse relève de la sphère privée et la nature a rendu cette période difficilement dissimulable… Or, près de 80% des futures mamans sont dans la vie active et passent la plus grande partie de leur grossesse au travail. Vie privée et vie professionnelle se trouvent ainsi mêlées. Comment bien se sentir face à cette situation? Comment réussir à concilier rôle maternel et rôle professionnel ? Comment rester en forme physiquement et vivre sereinement cette étape si marquante dans la vie d’une femme ? Voici quelques clés pour  se sentir en forme au travail pendant sa grossesse.

Se sentir à l’aise dans ces rôles simultanés de professionnelle et de future mère

Depuis deux générations, les progrès technologiques et l’évolution de la société occidentale ont permis la création de nouveaux métiers et l’émergence de compétences diverses et variées. 3/4 des femmes travaillant aujourd’hui (source INSEE), elles ont une place prépondérante dans la vie économique, politique et sociale. La plupart d’entre elles arrivent à concilier harmonieusement vie familiale et vie professionnelle. Cependant, la période de la grossesse est parfois une étape plus complexe à vivre.

Pour se sentir à l’aise face à ce projet d’heureux événement, il est essentiel de bien le préparer vis-à-vis de la société ou de l’organisme pour lequel on travaille.  Une des premières clés est d’annoncer sa grossesse assez rapidement et de bien planifier, avec son employeur et tous ses interlocuteurs habituels, la période pendant laquelle vous serez absente. Plus un employeur verra que vous vivez bien d’annoncer votre grossesse et que vous avez à cœur de vous montrer responsable et cohérente face à ce choix, plus il se sentira rassuré. Organiser bien en amont son absence en terme de planning et de remplacement vous fera sentir bien plus à l’aise au travail lors de votre grossesse et au moment de votre retour après la naissance.

Se ménager et optimiser ses forces pendant le période de grossesse

Les femmes enceintes passent par des périodes de grande fatigue, surtout en début de grossesse lorsque l’activité hormonale est à son plein. Il est indispensable de se ménager pour ne pas s’épuiser, ce qui pourrait entraîner des absences répétitives par la suite. Il est donc plus que recommandé de faire des pauses dans la journée. Certaines entreprises mettent d’ailleurs à disposition de leurs employés des salles de repos.

Le rythme moins soutenu du début s’accélère en milieu de grossesse et certaines femmes affirment même qu’elles ont parfois une énergie débordante lors de la période des 4 à 7 mois. Une bonne organisation permet ainsi de gérer au mieux son dynamisme, qui a tendance à être en dent de scie.

Certes, la grossesse est un état psychologique spécifique qui fait surgir des émotions et des sensations fortes, parfois déstabilisantes. En revanche, c’est également une période pendant laquelle la femme a une intuition et une créativité supérieures à la normale, qualités qui peuvent être très profitables à l’entreprise. A chacune des parties intéressées de les percevoir et de savoir les valoriser.

Manger non pas pour 2 mais 2 fois mieux

Il est important de bien se nourrir pour être en forme et assurer au bébé une bonne croissance. Il va sans dire qu’il est hautement recommandé de ne pas boire d’alcool et de ne pas fumer.

Il existe de très nombreuses publications sur l’alimentation de la femme enceinte qui recommandent une alimentation variée, riche en protéines (viande et poisson bien cuits, œufs), en glucides (les sucres lents doivent représenter 50% de l’alimentation de la femme enceinte), en lipides (les bonnes graisses comme l’huile d’olive et les oléagineux), en calcium (dans les produits laitiers), en fruits et légumes, en vitamines, en oligo-éléments (fer, fluor, magnésium, zinc et sélénium) et en fibres.

Des petites collations à 10h et 16h permettent de ne pas se jeter sur la nourriture aux heures des repas, évitant ainsi les ballonnements.

Avoir une activité physique quotidienne

Une activité physique (marche, natation) quotidienne de 30 mn est conseillée. Cela permet d’avoir plus d’énergie, de mieux dormir, de mieux contrôler son poids, d’éviter les problèmes circulatoires, de se détendre et de mieux faire face au stress. Par contre, il faut éviter d’avoir une activité sportive trop intense.

Les étirements de la colonne vertébrale évitent douleurs, tensions et fatigue et les mouvements de bascule du bassin effacent la cambrure lombaire.

Respirer et se relaxer

Pratiquer la respiration abdominale est très bénéfique sur le plan physique car elle permet de s’oxygéner et d’oxygéner le bébé. Sur le plan mental, les exercices respiratoires aident également à prendre du recul et à mieux accueillir les émotions liées à ce nouvel état. Prendre le temps de se détendre en faisant une séance de relaxation quotidienne de 10 mn est excellent pour ressourcer le corps et l’esprit.

Le rôle de femme active est maintenant très accepté dans la sphère privée. L’aide que la femme reçoit de sa famille et de son mari ou compagnon concourt à concilier sereinement grossesse et vie professionnelle. L’accueil de l’enfant dans la société commence avant sa naissance et nous concerne tous. La transmission de la vie revêt une dimension qui nous dépasse, sans doute est-ce une raison suffisante pour que nous lui accordions tout notre respect ?

Claire Jozan-Meisel

Professeur de yoga, spécialisée en yoga pré-natal

Formatrice-Consultante Forme et Santé

www.lotus-et-olivier.com

GROSSESSE ET VIE PROFESSIONNELLE
Étiqueté avec :